Voyage en France par ville

Les 11 principales attractions touristiques de Rouen et les excursions faciles d’une journée

Le mai 24, 2021 Mis à jour le mai 24, 2021 — 13 minutes de lecture

Une promenade dans les vieilles rues pittoresques de Rouen, en Haute-Normandie, ressemble à une promenade dans le temps. L’histoire vous attend à chaque tournant, du Moyen Âge à l’ère moderne. Pour les croyants, le voyage les rapproche un peu plus du paradis. Rouen compte plus de 50 édifices religieux, et nombre de ses églises sont des joyaux de l’architecture gothique.

La plupart des principales attractions touristiques de Rouen se trouvent dans la zone piétonne de la ville, une charmante zone de ruelles médiévales sinueuses et de pittoresques maisons à colombages. Parmi les points forts, citons la magnifique cathédrale, le célèbre musée des Beaux-Arts et la remarquable tour de l’horloge Gros-Horloge. À Rouen, les visiteurs peuvent retracer les pas de Jeanne d’Arc pour voir où elle a été jugée et où elle a été martyrisée.

Les touristes peuvent également être témoins des destructions subies pendant la Seconde Guerre mondiale. L’exquise façade du Palais de justice présente encore des traces de trous d’obus dus aux bombardements alliés. Imprégnez-vous de l’histoire et de la culture de cette charmante ville grâce à notre liste des principales attractions de Rouen.

Voir aussi : Où séjourner à Rouen

Remarque : certains commerces peuvent être temporairement fermés en raison de récents problèmes de santé et de sécurité au niveau mondial.

1. Cathédrale Notre-Dame

Cathédrale Notre-Dame
Cathédrale Notre-Dame

Au cœur de la vieille ville, la cathédrale Notre-Dame de Rouen est l’un des meilleurs endroits à visiter en France pour admirer l’architecture gothique. La structure principale de la cathédrale a été construite au 13e siècle, mais le bâtiment n’a été achevé qu’au 16e siècle.

Les spectateurs sont éblouis par la façade élaborée, qui a inspiré le peintre impressionniste Claude Monet. Le portail central de la cathédrale a été le sujet de la célèbre série de tableaux de Monet. Il a peint la scène à différents moments de la journée pour capturer les effets des différents éclairages.

Au-dessus de la façade, deux tours dominent la ville. La tour de droite est appelée Tour du Beurre parce qu’elle a été payée par les offrandes des fidèles qui, en échange, étaient autorisés à manger du beurre pendant le Carême.

La cathédrale possède également la plus haute flèche de France, avec 151 mètres. Malgré les dommages subis pendant la Seconde Guerre mondiale, la cathédrale possède encore des vitraux d’origine.

Adresse : 3 rue Saint-Romain, Rouen

Rouen Cathedral - Floor plan map
Carte de la cathédrale de Rouen (historique)

2. Musée des Beaux-Arts

Musée des Beaux-Arts
Musée des Beaux-Arts | Frdric BISSON / photo modifiée

Le musée des Beaux-Arts figure parmi les plus importants musées d’art en France. Cet exceptionnel musée des beaux-arts est réputé pour la variété et l’ampleur de ses mouvements artistiques. La collection présente un large éventail de peintures, sculptures, dessins et objets d’art du XVe siècle au XXIe siècle.

Les œuvres les plus remarquables comprennent les chefs-d’œuvre du XVIIe siècle de Caravaggio, Diego Velázquez, Anton van Dyck, Nicolas Poussin et Philippe de Champaigne, ainsi que les œuvres du XIXe siècle d’Eugène Delacroix, Théodore Géricault, Paul Delaroche et des impressionnistes Claude Monet, Alfred Sisley, Camille Pissarro et Pierre-Auguste Renoir.

Adresse : Esplanade Marcel-Duchamp, Rouen

Site officiel : http://mbarouen.fr/en

3. Abbatiale Saint-Ouen

Abbatiale Saint-Ouen
Abbatiale Saint-Ouen

Ce majestueux édifice du XIVe siècle a été créé pour servir d’église au puissant monastère bénédictin de Saint-Ouen. Chef d’œuvre du gothique tardif (rayonnant), l’abbatiale est classée Monument historique.

Immense dans ses proportions (137 mètres de long sur 33 mètres de haut), l’intérieur harmonieux et voûté offre un espace paisible pour le culte spirituel. D’exquis vitraux du XIVe siècle laissent filtrer la lumière dans le sanctuaire. Dans le transept sud de l’abbaye se trouve le Portail des Marmousets qui représente des événements de la Vierge Marie.

Les visiteurs ne doivent pas manquer de voir le célèbre orgue Cavaillé-Coll, qui est souvent utilisé pour des concerts de musique. Considéré comme l’un des plus beaux orgues du monde, cet orgue Cavaillé-Coll possède 5 000 tuyaux et quatre claviers qui produisent un son parfait.

Sur la même place que l’abbaye se trouve l’Hôtel de Ville, qui servait autrefois de dortoir aux moines du monastère. Derrière l’Hôtel de Ville se trouvent les anciens jardins de l’abbaye, aujourd’hui un parc public.

Adresse : Place du Général de Gaulle, Rouen

4. Aître Saint-Maclou

Aître Saint-Maclou
Aître Saint-Maclou

Attraction touristique insolite, l’Aître Saint-Maclou est un édifice médiéval inscrit aux Monuments historiques. L’histoire du site remonte à la peste « peste noire » de 1348 qui a tué un tiers des habitants de la ville. L’espace qui est aujourd’hui une cour agréable était autrefois utilisé pour les enterrements, et les bâtiments entourant le cimetière servaient d’ossuaire.

Les galeries du bâtiment présentent un décor macabre représentant des crânes, des ossements, des outils de fossoyeurs et des objets de rites funéraires. Le squelette d’un chat a été découvert dans la maçonnerie. Au Moyen Âge, les chats (surtout les chats noirs) étaient considérés comme des esprits maléfiques, et le chat aurait été enfermé ici (de son vivant) pour se protéger du mauvais sort.

Adresse : 188 Rue Martainville, Rouen

5. Palais de Justice et Monument Juif

Palais de Justice
Palais de Justice

Splendide exemple d’architecture civile médiévale, le Palais de Justice abrite le Palais de Justice de Rouen et était le lieu de réunion du Parlement de Normandie. Ce chef-d’œuvre gothique a été construit au début du XVIe siècle, endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale, puis restauré.

Le bâtiment n’est pas ouvert à la visite, mais les visiteurs seront impressionnés par les détails ornés de la façade et surtout par les incroyables gargouilles. L’aile centrale présente une balustrade resplendissante, des pinacles imposants et des contreforts perforés. Le Palais de Justice a été endommagé lors d’un bombardement allié en 1944, et les trous d’obus sont encore visibles sur les murs extérieurs du bâtiment.

En 1976, lors d’une rénovation du Palais de Justice, les restes d’un beau bâtiment en pierre ont été découverts sous la cour. Il s’agissait de la salle inférieure d’une ancienne Yeshiva (école rabbinique) datant de 1100. Une fois mis au jour, ce Monument Juif a été immédiatement protégé par une crypte archéologique.

L’emplacement, comme le révèle le nom de la rue (« rue aux Juif« ), était au centre de l’ancien quartier juif qui a prospéré à l’époque de Guillaume le Conquérant jusqu’à l’expulsion des Juifs en 1306. Le Monument Juif de Rouen est le plus ancien monument juif découvert en France. Le Monument Juif est actuellement fermé pour restauration.

Adresse : 36 Rue aux Juifs, Rouen

6. Tour du Gros-Horloge (Grande Tour de l’Horloge)

Tour du Gros-Horloge (Big Clock Tower)
Tour du Gros-Horloge (Gros-Horloge)

L’un des sites les plus emblématiques du centre historique de Rouen, le Gros-Horloge se situe juste au sud du Palais de Justice. Depuis l’angle sud-est de la place du Vieux Marché (où se trouve l’église Jeanne d’Arc), la rue de Gros-Horloge mène à la cathédrale. A mi-chemin de ce charmant parcours de rues pavées et de maisons à colombages, la Tour du Gros-Horloge jouxte un pavillon Renaissance.

La tour-clocher gothique a été construite en 1389 à des fins défensives et l’horloge décorative date de 1889. L’horloge du beffroi remplit toujours ses fonctions de chronométrage pour la ville. Les visiteurs devraient prendre un moment pour admirer les incroyables détails de l’horloge.

La divinité symbolisant le jour de la semaine apparaît sur un char triomphal à midi. Un globe au-dessus du cadran indique les phases de la lune, et des moutons représentent l’industrie de la laine. Au centre de l’horloge, un agneau de Pâques représente les armes de la ville.

Adresse : Rue du Gros-Horloge, Rouen

7. Eglise Saint-Maclou

Eglise Saint-Maclou
Eglise Saint-Maclou

L’Eglise Saint-Maclou se trouve à quelques pas à l’est de la cathédrale. Ce joyau de l’architecture gothique flamboyant a été construit en 1437 et dédié à Saint Malo. Un mélange de différents styles architecturaux se retrouve dans l’église, de l’escalier gothique aux confessionnaux baroques.

La façade ornée comporte cinq porches en arc, qui constituent une entrée spectaculaire dans l’église. Les porches renferment des portes en bois de l’époque Renaissance, ornées de scènes bibliques sculptées de manière complexe.

L’église Saint-Maclou a été gravement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale et a été bien restaurée. En particulier, le clocher a été réparé et ses cinq cloches résonnent désormais quotidiennement.

Adresse : Place Barthélémy, Rouen

8. Eglise Jeanne d’Arc

Eglise Jeanne d'Arc
Eglise Jeanne d’Arc | Glenn Forrest / photo modifiée

Cette église étonnamment moderne permet aux visiteurs d’apprécier l’esprit invincible de Jeanne d’Arc, qui a passé les derniers jours de sa vie à Rouen. L’église a été construite sur la place du Vieux Marché, l’endroit même où Jeanne d’Arc a été martyrisée (elle a été brûlée sur le bûcher au centre de la place).

Conçue pour commémorer la célèbre sainte, l’église Jeanne d’Arc a été conçue de manière radicale. La forme du toit de l’église représente les flammes du bûcher. À l’intérieur de l’église se trouvent de spectaculaires vitraux de la Renaissance qui ont été pris à l’ancienne église Saint-Vincent.

Cette église contemporaine offre un lieu inspirant pour la contemplation spirituelle. L’église est ouverte au public, gratuitement, tous les jours de l’année (sauf le 25 décembre et le 1er janvier).

Adresse : Place du Vieux Marché, Rouen

9. Musée Le Secq des Tournelles

Musée Le Secq des Tournelles
Musée Le Secq des Tournelles | Frdric BISSON / photo modifiée

Installé dans l’ancienne église gothique de Saint Laurent, ce musée unique en son genre présente une collection exceptionnelle de ferronneries anciennes. L’église du XVe siècle a conservé ses vitraux, dont le remarquable « Arbre de Jésus ».

Le plus grand musée de ce type au monde contient 14 000 objets datant de l’époque gallo-romaine au XIXe siècle. La collection couvre un large éventail et une grande variété de ferrures, telles que des rampes, des heurtoirs de porte, des serrures, des instruments scientifiques et des bijoux.

Adresse : Rue Jacques-Villon, Rouen

Site officiel : http://museelesecqdestournelles.fr/en

10. Musée de la Céramique

Musée de la Céramique
Musée de la Céramique | Frdric BISSON / photo modifiée

Dans l’élégant Hôtel d’Hocqueville, le Musée de la Céramique présente une magnifique collection de faïences et de porcelaines. La collection comprend des faïences de Rouen, mais aussi d’autres villes, comme Delft en Hollande.

Des expositions sont consacrées à de délicats objets en porcelaine de Sèvres des XIXe et XXe siècles, créés par les ateliers de la célèbre Manufacture de Sèvres en France. On y trouve également des exemples de chinoiseries rococo, des services de vaisselle d’apparat et de belles sculptures en faïence.

Adresse : 1 Rue Faucon, Rouen

Site officiel : http://museedelaceramique.fr/en

11. Tour Jeanne d’Arc

Tour Jeanne d'Arc
Tour Jeanne d’Arc | Frdric BISSON / photo modifiée

Lorsque Jeanne d’Arc est jugée en 1431, elle est emmenée dans le donjon de cette tour pour se présenter devant ses juges. Elle y subit les menaces de torture de ceux qui l’accusaient d’hérésie. La Tour Jeanne d’Arc est la seule partie restante du château construit par Philippe Auguste en 1207. La grande et imposante tour cylindrique comprend trois pièces superposées et un grenier.

Adresse : Rue Bouvreuil, Rouen

Où séjourner à Rouen pour faire du tourisme ?

Le meilleur endroit pour séjourner à Rouen est le centre historique de la ville, avec ses bâtiments médiévaux, ses rues pavées sinueuses et ses nombreux restaurants et boutiques. Il s’agit également d’une zone réservée aux piétons, où se trouvent la plupart des principales attractions. Vous trouverez ci-dessous quelques hôtels très bien classés et bien situés :

  • Hôtels de luxe : L’hôtel de Bourgtheroulde, Autograph Collection est installé dans un bâtiment modernisé du XVe siècle, à quelques pas du centre historique réservé aux piétons. L’hôtel dispose d’un restaurant gastronomique ouvert pour des événements spéciaux, d’une brasserie décontractée et d’un spa haut de gamme avec une piscine intérieure et un sauna.

    Dans une structure historique à colombages, le Mercure Rouen Centre Cathédrale

    , récemment rénové, se trouve en face de la cathédrale. Les équipements comprennent un centre de remise en forme, un snack-bar et des journaux gratuits.

    Le Best Western Hotel Litteraire Gustave Flaubert

    , de style contemporain, bénéficie d’un emplacement privilégié à proximité de la place du Vieux Marché. Cet hôtel pratique propose une réception ouverte 24 heures sur 24.
  • Hôtels économiques : Avec ses chambres aux hauts plafonds et ses murs à colombages, l’Hôtel Morand est une bonne option économique près de la gare (à quelques pas du centre-ville).

    Autre bâtiment historique à colombages, l’hôtel Le Vieux Carré

    possède une belle cour où le petit-déjeuner est servi les jours de chaleur.

    À 10 minutes en tramway du centre-ville, l’Ibis Budget Rouen Petit Quevilly

    propose des chambres basiques et un accès facile à l’autoroute.

Route des Abbayes

Abbey of Jumièges
Abbaye de Jumièges

L’une des choses les plus agréables à faire par temps clair et ensoleillé est de prendre une route panoramique le long de la pittoresque « Route des Abbayes », qui relie Rouen au Havre, en longeant la Seine sur une grande partie du trajet. La route, bien balisée, offre une promenade panoramique agréable. Le paysage changeant et les nombreux bâtiments historiques, tels que les abbayes de Jumièges et de Saint-Wandrille, font que ce voyage en vaut la peine.

Saint Martin de Boscherville

Abbey of Saint-Georges de Boscherville
Abbaye de Saint-Georges de Boscherville

À une douzaine de kilomètres de Rouen, le petit village de Saint Martin de Boscherville est situé dans un parc naturel régional le long de la Seine. L’abbaye de Saint-Georges de Boscherville , qui date du XIIe siècle, et les paysages environnants constituent les principales attractions touristiques.

Le village fait partie du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, une magnifique région de Normandie délimitée par les marais vierges de la Seine et la luxuriante forêt de Roumare.

paysdefrance

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.