Guide de voyage en Europe

Histoire de la Statue de la Liberté

Le mai 23, 2021 , mis à jour le mai 24, 2021 — 4 minutes de lecture

La Statue de la Liberté est l’un des monuments les plus connus et les plus appréciés d’Amérique. Elle se dresse pour accueillir les immigrants dans le port de New York et pour faire savoir aux personnes qui rentrent chez elles qu’elles sont arrivées en Amérique. Elle est devenue un symbole durable de liberté dans le monde entier. La Statue de la Liberté a été offerte par la France aux États-Unis en guise de symbole de leur amitié. La France a aidé les États-Unis pendant la guerre d’Indépendance. Les deux pays partageaient des vues et des situations politiques similaires en 1865, ce qui a conduit Edouard René Laboulaye à suggérer que la France offre aux Etats-Unis un symbole de leur amitié.

Planification de la Statue de la Liberté

Fédéric-Auguste Bartholdi est choisi comme sculpteur de la statue. C’est un sculpteur bien connu en France, qui a déjà réalisé une célèbre statue de Napoléon. Il a basé son projet sur la déesse romaine Libertas. À l’époque, les grandes sculptures étaient à la mode, mais pas tout à fait à l’échelle de la statue de la Liberté. La couronne comporte sept pointes différentes, une pour chacun des continents. La torche éclaire le chemin que les autres pays doivent suivre. La tablette porte la date du 4 juillet 1776, qui représente le jour où les États-Unis ont déclaré leur indépendance de la Grande-Bretagne. À la base de ses pieds se trouve une chaîne brisée, qui symbolise la rupture de l’esclavage. L’ensemble de la statue est en cuivre.

Choisir un emplacement

Une fois l’idée de base de la statue commandée, Bartholdi se rendit aux États-Unis en 1865 pour déterminer le meilleur emplacement pour la statue. Il a été impressionné par le nombre de grands bâtiments à New York et a examiné cette ville et les différentes îles autour du port de New York. Il a finalement choisi Bedloe’s Island, en raison de son emplacement. Cet emplacement placerait le monument à la porte de l’Amérique. Il voulait faire quelque chose à grande échelle pour correspondre à la grandeur qu’il avait trouvée dans la ville de New York.

Construction et collecte de fonds

La construction de la statue a pris plusieurs années. Comme elle était en cuivre, il était difficile d’expédier la statue achevée de France aux États-Unis. Les Français ont construit la statue en plusieurs morceaux. Ils ont ensuite expédié les pièces à travers l’océan Atlantique où elles ont été assemblées par une équipe de construction. Charles P. Stone a dirigé la construction de la statue une fois qu’elle est arrivée aux États-Unis. Il a supervisé la construction du piédestal et a travaillé à la fixation de la statue à son socle. Les Français ont réuni 250 000 dollars pour commencer la construction de la statue grâce à une loterie et à des dons. Le peuple des États-Unis a donné plus de 180 000 dollars pour contribuer au coût de l’assemblage et de la construction du socle de la statue. Il a fallu plusieurs années aux États-Unis pour trouver l’argent, car beaucoup estimaient que le gouvernement ne devait pas payer.

La Statue de la Liberté aujourd’hui

Pendant la grande vague d’immigration des années 1910 et 1920, la Statue de la Liberté accueillait les personnes qui venaient ici en bateau. Elle surveillait les immigrants lorsqu’ils passaient par Ellis Island. En 1933, le National Park Service a pris en charge la Statue de la Liberté. Il gère le centre d’accueil des visiteurs et prend soin de la statue et de l’île. En 1984, d’importantes rénovations ont été entreprises sur la Statue de la Liberté. Ces rénovations ont duré deux ans. Pendant cette période, ils ont complètement remplacé la torche et travaillé sur l’intérieur de la statue. Ronald Regan a pris la parole lors de la cérémonie d’inauguration de la statue de la Liberté après la fin des rénovations. Après 2001, les gens n’ont plus été autorisés à pénétrer à l’intérieur de la statue en raison de craintes liées au terrorisme. En 2004, la partie du piédestal de la statue a été rouverte au public. En 2009, les gens ont été autorisés à recommencer à faire des voyages vers la couronne. Un projet de construction d’un deuxième escalier a été prévu pour 2011 et pendant sa réalisation, personne ne sera autorisé à pénétrer à l’intérieur de la Statue de la Liberté.

paysdefrance

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.