Guide de voyage à Paris

28 Attractions touristiques les mieux notées à Paris

Le mai 24, 2021 Mis à jour le mai 24, 2021 — 60 minutes de lecture

Que le soleil brille sur les terrasses des cafés du boulevard Saint-Germain ou que les brumes mélancoliques de la Seine enveloppent la cathédrale Notre-Dame, Paris a une façon de séduire les visiteurs. L’histoire d’amour peut commencer par un premier aperçu de la Tour Eiffel, puis se poursuivre par des promenades le long des grandes avenues bordées d’arbres et dans les somptueux jardins à la française.

Les visiteurs sont séduits par la beauté de la ville. Chaquequartier révèle un attrait particulier. Le Quartier latin est un labyrinthe captivant de rues piétonnes médiévales et de ruelles étroites. Les Champs-Élysées, très à la mode, débordent d’énergie et de panache. En dehors du centre de Paris, Montmartre déborde du charme d’un village du vieux monde et affiche son passé bohème.

Après avoir visité les musées et les monuments, les touristes doivent rechercher les petites surprises, comme les restaurants familiaux aux menus écrits à la main, les ruelles pavées remplies de boutiques pittoresques, les places isolées ornées de fontaines, et les salons de thé élégants, où de délicates pâtisseries ressemblant à des bijoux vous attirent dans les vitrines.

Dans chaque coin caché et sur tous les sites célèbres, Paris jette un sort d’enchantement. Une seule visite peut inspirer une passion à vie.

Découvrez ce qui rend la ville si séduisante et apprenez à connaître les lieux fascinants à explorer grâce à notre liste des principales attractions touristiques.

Voir aussi : Où séjourner à Paris

Remarque : certains commerces peuvent être temporairement fermés en raison de récents problèmes de santé et de sécurité dans le monde.

1. Tour Eiffel

Eiffel Tower
La Tour Eiffel

La Tour Eiffel figure en bonne place sur la liste des lieux à visiter en France et est l’attraction touristique la plus visitée au monde. Il est difficile de croire que cette structure était considérée comme une monstruosité lorsqu’elle a été dévoilée pour la première fois. Cette tour emblématique a été conçue par Alexandre-Gustave Eiffel pour l’exposition de Paris de 1889, qui marquait le centenaire de la Révolution française.

La tour est constituée de 18 000 solides sections de fer (pesant plus de 10 000 tonnes) maintenues ensemble par 2,5 millions de rivets. Cette structure innovante est aujourd’hui considérée comme une prouesse architecturale et constitue le spectacle le plus emblématique de Paris. Avec ses 324 mètres de hauteur, la tour était le plus haut bâtiment du monde jusqu’à l’érection de l’Empire State Building.

Pour les personnes qui visitent la Tour Eiffel pour la première fois, c’est une expérience inoubliable. Dès l’arrivée sur l’esplanade (où se trouve le bureau d’information), la vue des quatre piliers massifs qui soutiennent ce monument de 10 100 tonnes en laisse plus d’un bouche bée.

Pour arriver au premier niveau (à 57 mètres), il faut prendre l’ascenseur ou monter les 360 marches. Ce niveau comprend des toilettes publiques, une boutique de souvenirs, une cafétéria, une brasserie et un espace extérieur pour admirer la vue.

Le deuxième niveau (115 mètres) de la Tour Eiffel est accessible depuis le premier niveau par un escalier de 344 marches supplémentaires ou par un ascenseur. Ce niveau dispose des mêmes équipements que le premier, à l’exception des plates-formes d’observation qui offrent une vue sur un plus grand nombre de monuments de Paris (tels que Notre-Dame, le Louvre et la Basilique du Sacré-Coeur), et ce niveau dispose d’un restaurant gastronomique.

Le restaurant gastronomique étoilé au Michelin, Le Jules Verne, propose des plats exquis de cuisine française contemporaine raffinée dans un cadre spectaculaire. Les salles à manger du restaurant sont dotées de grandes baies vitrées, qui permettent d’admirer les poutres de la Tour Eiffel et de contempler les paysages de Paris.

Pour atteindre le niveau supérieur, à une altitude vertigineuse de 276 mètres, il faut emprunter un ascenseur exaltant depuis le deuxième niveau. La visite du dernier étage est l’une des activités les plus passionnantes à faire à Paris, mais elle n’est pas pour les âmes sensibles.

Les touristes voudront passer du temps à prendre des photos du monument le plus emblématique de Paris. Depuis les Jardins du Trocadéro (une courte promenade de l’autre côté de la Seine) ou le Parc du Champ de Mars (les pelouses devant la tour), il y a juste la bonne distance pour des photos parfaites.

Adresse : Tour Eiffel, Champ de Mars, 75007 Paris (Métro : station Bir-Hakeim, Trocadéro, Iéna, ou Passy)

Site officiel : https://www.toureiffel.paris/en

2. Musée du Louvre

Louvre Museum
Musée du Louvre

Somptueux palais qui fut autrefois la demeure des rois de France, le Louvre est le plus important des musées de Paris. Les visiteurs entrent dans le musée dans la cour du palais au niveau de la pyramide de verre (conçue par Ieoh Ming Pei en 1917). Le Louvre présente 35 000 œuvres d’art (dont beaucoup sont considérées comme des chefs-d’œuvre) – des antiquités aux peintures européennes du XVe au XIXe siècle.

Il est impossible de tout voir en une seule visite, mais les touristes peuvent se concentrer sur une galerie particulière, comme la sculpture classique, l’art de la Renaissance italienne ou les peintures françaises du XVIIe siècle, ou faire une visite autoguidée pour découvrir les points forts du musée du Louvre.

La pièce la plus célèbre est la La Joconde ou La Gioconda (ou La Joconde en français) peinte par Léonard de Vinci en 1503-1505. De nombreux touristes traversent le musée à toute allure juste pour jeter un coup d’œil à cette pièce, mais il y a beaucoup d’autres œuvres d’art à voir absolument, même si le temps est limité.

Parmi les principaux points forts du Louvre, citons les sculptures Vénus de Milo la sculpture antique, les œuvres monumentales Victoire de Samothrace de la période hellénistique ; l’immense Fêtes de mariage à Cana peinture de Véronèse (1563), la fresque de Botticelli et la Jeune femme avec Vénus et les Grâces fresque ; et La Liberté guidant le peuple (1831) d’Eugène Delacroix, représentant l’insurrection parisienne de juillet 1830.

Pour tirer le meilleur parti d’une visite au Louvre, les touristes devraient participer à une visite guidée. Le Louvre Museum Skip the Line Tour emmène les participants directement vers les œuvres d’art les plus célèbres du musée, notamment la Vénus de Milo et la Joconde. Au cours de cette visite de trois heures, un guide (qui est un historien de l’art) fournit des commentaires approfondis sur les chefs-d’œuvre.

Le Louvre est entouré d’un côté par le Jardin des Tuileries, l’un des plus beaux parcs de Paris. Le célèbre architecte paysagiste André Le Nôtre a créé le jardin des Tuileries dans le style français formel du XVIIe siècle, avec des arbres, des statues et des allées parfaitement entretenus. Des bancs de parc et des cafés-restaurants avec des sièges en plein air invitent les visiteurs à se détendre et à profiter du paysage.

Adresse : Musée du Louvre, Rue de Rivoli, 75001 Paris (Métro : Palais-Royal Musée du Louvre ou station Pyramides)

Site officiel : https://www.louvre.fr/en

3. Cathédrale Notre-Dame de Paris

Cathédrale Notre-Dame de Paris
Cathédrale Notre-Dame de Paris (Photo prise avant l’incendie d’avril 2019)

Notre-Dame se dresse au cœur de Paris, sur l’Île-de-la-Cité, à côté du Quartier latin. Île située sur la Seine, l’Île-de-la-Cité est le centre historique et géographique de Paris. Sur cette petite parcelle de terre, les Romains ont construit la ville gallo-romaine de Lutèce, et du 6e siècle au 14e siècle, les rois de France y ont résidé.

La cathédrale Notre-Dame de Paris a été fondée en 1163 par le roi Louis IX (Saint Louis) et l’évêque Maurice de Sully, et sa construction a duré plus de 150 ans. La cathédrale a d’abord été créée dans le style gothique primitif, tandis que les ajouts ultérieurs (la façade ouest et la nef) montrent la transition vers le style gothique supérieur.

Cet impressionnant monument médiéval est un triomphe de l’architecture gothique. Les touristes sont immédiatement frappés par le design ornemental de la façade, avec sa profusion de sculptures et de gargouilles, tandis que des arcs-boutants élaborés assurent l’intégrité structurelle de l’énorme bâtiment.

Les visiteurs doivent s’intéresser de près à la galerie des rois située au-dessus de la porte de la façade ouest, très détaillée. Des rangées de 28 figures finement sculptées représentent les rois français, de Childebert Ier (511-588) à Philippe Auguste. Ces figures ont perdu leur tête pendant la Révolution. (Les têtes sont maintenant exposées au Musée de Cluny)

Après avoir admiré la porte décorative, entrez dans le sanctuaire pour apprécier la grandeur de cet immense espace voûté. Le sanctuaire semble presque sans fin et attire les visiteurs à la lumière de bougies vacillantes.

L’intérieur est éclairé par de magnifiques vitraux. Le vitrail le plus remarquable est la rosace du transept nord. Cette œuvre d’art étonnante présente 80 scènes de l’Ancien Testament centrées autour de la Vierge.

Remarque : un grand incendie en avril 2019 a causé des dommages considérables à la cathédrale : Le toit médiéval et la flèche du 19e siècle se sont effondrés. L’étendue des dégâts est encore en cours d’évaluation. Pour l’instant, l’intérieur est fermé au public.

Un projet visant à stabiliser et à réparer la structure est en cours. La ville prévoit de reconstruire la cathédrale et de la ramener à son état antérieur. La réouverture devrait avoir lieu en 2024.

Jusqu’à la réouverture, la congrégation de Notre-Dame de Paris célébrera la messe à l’église Saint-Germain l’Auxerrois (2, place du Louvre) dans le 1er arrondissement.

Adresse : Cathédrale Notre-Dame de Paris, 6 Parvis Notre-Dame – Place Jean-Paul II, 75004 Paris (Métro : station Cité ou Saint-Michel Notre-Dame)

4. Avenue des Champs-Élysées

Avenue des Champs-Élysées
Avenue des Champs-Élysées

Le boulevard le plus monumental de Paris n’était qu’un champ de marais désolé jusqu’au XVIIe siècle, où il fut aménagé par André Le Nôtre. Un siècle plus tard, l’urbaniste parisien Baron Haussman a conçu les élégants bâtiments du boulevard. Les Champs-Elysées sont divisés en deux parties avec le Rond-Point des Champs-Elysées comme intersection.

La partie inférieure des Champs-Élysées, qui borde la place de la Concorde, comprend un vaste parc, le Jardin des Champs-Élysées, et le musée des beaux-arts du Petit Palais. La partie supérieure, qui s’étend jusqu’à l’Arc de Triomphe, est bordée de boutiques de luxe, d’hôtels, de restaurants, de cafés, de cinémas et de théâtres. Cette zone animée attire de nombreux touristes et constitue un lieu de rassemblement pour les Parisiens.

Les Champs-Élysées sont célèbres pour leurs établissements prestigieux, tels que la Maison Ladurée (75 Avenue des Champs-Élysées), une pâtisserie réputée pour son salon de thé du XVIIIe siècle et ses délicieuses pâtisseries (leur spécialité est le macaron), et les boutiques de créateurs haut de gamme comme Tiffany & Co. (62 Avenue des Champs-Élysées), Louis-Vuitton (101 Avenue des Champs-Élysées), et Cartier (154 Avenue des Champs-Élysées).

Pour la gastronomie, les meilleurs choix sont le légendaire hôtel-restaurant « brasserie du luxe » Le Fouquet’s (99 avenue des Champs-Élysées) et le très chic restaurant gastronomique L’Atelier Étoile de Joël Robuchon (133 avenue des Champs-Élysées), qui a une étoile Michelin.

Bien que les Champs-Élysées aient une image de raffinement, il existe de nombreux endroits abordables qui s’adressent aux touristes et aux étudiants disposant d’un budget limité, comme le magasin de jouets Disney, le magasin de vêtements H&M, Starbucks, Quick, Burger King et McDonald’s.

Adresse : Champs-Élysées, 75008 Paris (Métro : Station Champs-Élysées Clemenceau pour visiter le Jardin des Champs-Élysées et le Petit Palais, station Franklin d. Roosevelt pour Laduree, station George V pour la principale zone commerciale).

5. Musée d’Orsay

Musee d'Orsay
Musée d’Orsay

Le musée d’Orsay présente une splendide collection d’œuvres d’art des XIXe et XXe siècles (créées entre 1848 et 1914) dans l’ancienne gare d’Orsay. Cette gare de la Belle Epoque a été construite pour l’Exposition universelle de 1900.

Certaines des peintures les plus chères au monde sont exposées dans les galeries spacieuses du musée. Le musée d’Orsay est l’un des meilleurs endroits à visiter à Paris pour avoir un aperçu de l’histoire de l’art impressionniste – des doux coups de pinceau de Monet aux scènes sauvages et colorées de Gauguin.

La collection représente le travail de tous les maîtres de l’impressionnisme. Les artistes vont des maîtres impressionnistes classiques Edgar Degas, Edouard Manet, Claude Monet et Pierre-Auguste Renoir aux artistes post-impressionnistes tels que Pierre Bonnard, Paul Cézanne et Vincent van Gogh, en passant par les pointillistes (Georges Seurat, Paul Signac) et les artistes bohèmes comme Toulouse Lautrec.

Parmi les pièces les plus célèbres du musée figurent La pie, la gare Saint-Lazare, le champ de coquelicots et le déjeuner sur l’herbe de Claude Monet ; l’autoportrait et la Nuit étoilée de Vincent van Gogh ; et la Danse au Moulin de la Galette de Renoir, qui représente une scène de fête à Montmartre.

Le musée dispose également d’une librairie et d’une boutique de souvenirs, de deux cafés et d’un restaurant gastronomique, qui vaut le détour. Ancien Hôtel d’Orsay (un hôtel de luxe situé dans l’ancienne gare d’Orsay), classé monument historique, le restaurant du musée présente des plafonds dorés et des lustres étincelants.

Adresse : Musée d’Orsay, 1 Rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris (Métro : Musée d’Orsay, Assemblée Nationale, ou station Solférino)

Site officiel : https://www.musee-orsay.fr/en/

6. Palais Garnier, Opéra National de Paris

Palais Garnier Opera House & the Bibliotèchque-Musée de l'Opera
Palais Garnier, Opéra National de Paris

Commandé par Napoléon III en 1860, l’Opéra du Palais Garnier est conçu par Charles Garnier dans un style baroque exubérant. Garnier a travaillé sans relâche sur ce projet pendant plus de dix ans, de 1862 à 1875. Aujourd’hui, ce monument opulent est un symbole du régime impérial de Napoléon.

La façade comporte des colonnes classiques et huit sculptures représentant des figures allégoriques : Poésie, Musique, Idylle, Récitation, Chanson, Drame et Danse. La loggia présente des bustes de compositeurs, dont Rossini, Beethoven et Mozart, tandis que la coupole est surmontée d’une statue d’Apollon avec les figures allégoriques de la Poésie et de la Musique.

En entrant dans le bâtiment, les visiteurs sont éblouis par le somptueux intérieur de 11 000 mètres carrés. La majeure partie de l’espace du bâtiment est consacrée au grand foyer avec son fabuleux Grand Escalier, escalier d’entrée en marbre, orné de lampes dorées.

L’auditorium a un aspect intime, bien qu’il puisse accueillir 2 105 personnes dans ses sièges en velours rouge. Des balcons dorés, un énorme lustre en cristal et une peinture de Chagall au plafond ajoutent à la merveille du théâtre, créant une toile de fond dramatique parfaite pour les spectacles culturels.

Pour les visiteurs à la recherche d’activités nocturnes à Paris, l’Opéra Garnier accueille un calendrier prestigieux d’événements. Outre l’opéra, il y a des spectacles de ballet, des concerts de musique classique et des galas. Assister à un spectacle est une merveilleuse façon de voir l’intérieur du bâtiment et de profiter d’une soirée glamour. Une autre option est de visiter (billet d’entrée obligatoire) ou de faire une visite guidée pendant la journée.

La Bibliotèque-Musée de l’Opéra, située à l’intérieur du bâtiment, contient trois siècles d’archives, ainsi que des expositions consacrées à l’art de l’opéra. La collection permanente du musée comprend des dessins de costumes et de décors, des maquettes et des peintures du bâtiment.

L’Opéra possède également une boutique qui vend des livres et des souvenirs liés à l’opéra. Les amateurs de bonne chère seront ravis de découvrir CoCo, un restaurant chic situé dans l’enceinte de l’Opéra (l’entrée se trouve sur la place Jacques-Rouché) qui sert une cuisine contemporaine raffinée préparée à partir d’ingrédients de saison.

Adresse : Palais Garnier, Place de l’Opéra, 8 Rue Scribe (à Auber) 75009 Paris (Métro : Opéra, Chaussée d’Antin-La Fayette ou Havre-Caumartin)

Site officiel : https://www.operadeparis.fr/en/

7. Place de la Concorde

Place de la Concorde
Place de la Concorde

Créée entre 1755 et 1775 par l’architecte du roi Louis XV, cette impressionnante place octogonale est au cœur du Paris du XVIIIe siècle. Avec ses dimensions majestueuses, la place de la Concorde est l’une des plus belles places de la ville. Elle a été le théâtre de plusieurs événements historiques clés, notamment l’exécution du roi Louis XVI, et elle faisait partie de la route triomphale de Napoléon.

La place offre des vues sensationnelles de la route triomphale vers l’Arc de Triomphe et la Défense, et vers le Louvre, ainsi que vers la Madeleine et le Palais-Bourbon. Au centre se trouve un obélisque égyptien, qui a été offert à Charles X par le vice-roi d’Égypte. En été, on y trouve une grande roue.

La place de la Concorde est un carrefour très fréquenté où le trafic est intense et circule à grande vitesse. Les conducteurs français ne font pas toujours attention aux piétons, les touristes doivent donc veiller à s’écarter du chemin !

Pour arriver à la place de la Concorde, marchez depuis le Louvre en passant par le Jardin des Tuileries ou la rue de Rivoli, ou suivez le Quai le long de la Seine. Vous pouvez également prendre le métro jusqu’à la station Concorde.

8. Arc de Triomphe

Arc de Triomphe
Arc de Triomphe

L’Arc de Triomphe est dédié aux soldats qui ont combattu dans les armées françaises de la Révolution et du Premier Empire (guerres napoléoniennes). Napoléon a commandé la construction de cette puissante structure en 1806, mais n’a pas vécu assez longtemps pour voir son achèvement en 1836.

Conçu par l’architecte Jean François Chalgrin, qui s’est inspiré de l’arc de Titus à Rome, l’arc massif de 50 mètres de haut présente des bas-reliefs avec des personnages plus grands que nature, qui représentent le départ, les victoires et le retour glorieux des armées françaises.

Le bas-relief de François Rude, situé du côté des Champs-Élysées, est particulièrement remarquable : Départ des Volontaires de 1792, également appelé La Marseillaise, illustrant les troupes conduites par l’esprit ailé de la Liberté. Sur la surface intérieure de l’arc figurent les noms de plus de 660 généraux et de plus de cent batailles.

Du haut du monument, une plate-forme d’observation offre une vue panoramique sur les 12 avenues qui rayonnent depuis la place de l’Étoile, y compris le parcours des Champs-Élysées vers la place de la Concorde et le Louvre. Il est possible de voir jusqu’à La Défense, Montmartre et la Tour Eiffel.

Au pied de l’Arc de Triomphe se trouve la Tombe du Soldat inconnu, dédiée en 1921 à la mémoire d’un soldat anonyme (symbole des nombreux autres soldats inconnus qui sont morts vaillamment pour leur pays pendant la Première Guerre mondiale sans jamais être reconnus).

La Flamme du Souvenir a été allumée sur la Tombe du Soldat inconnu le 11 novembre 1923 et depuis cette date, elle n’a jamais été éteinte. Chaque soir, à 18h30, un rituel a lieu pour raviver la flamme du souvenir sur la tombe.

Aujourd’hui, des événements en l’honneur des fêtes nationales sont organisés à l’Arc de Triomphe, notamment la cérémonie du 11 novembre (anniversaire de l’armistice de 1918), qui commémore ceux qui ont péri pendant la guerre, la fête de la Victoire du 8 mai, qui célèbre la fin de la Seconde Guerre mondiale et la libération de l’occupation nazie, ainsi que les festivités du 14 juillet (jour de la Bastille).

Le personnel du monument propose des visites guidées en français tous les jours à 10h30 ; ces visites sont comprises dans le prix du billet d’entrée. Le site dispose également d’une documentation et de présentations multimédias en plusieurs langues.

Les touristes apprécieront la boutique de souvenirs et la librairie de l’Arc de Triomphe. Pour les visiteurs à mobilité réduite et les jeunes enfants, il existe un ascenseur pour accéder à la plate-forme d’observation. Sinon, les visiteurs doivent emprunter les escaliers.

Adresse : Arc de Triomphe, Place Charles de Gaulle, 75008 Paris (Métro : station Charles de Gaulle-Étoile, Kléber ou Argentine)

9. Croisières sur la Seine

Seine river cruise at sunset
Croisière sur la Seine au coucher du soleil

Une croisière en bateau le long de la Seine est l’un des meilleurs moyens de s’imprégner du paysage séduisant de Paris. Les croisières sur la Seine permettent aux touristes de voir les sites d’un point de vue différent. Les ponts de la Seine, la tour Eiffel, la cathédrale Notre-Dame et le musée du Louvre sont magnifiques depuis le point de vue d’un bateau.

Si une croisière de jour permet aux touristes d’apprécier la gloire des monuments illuminés par le soleil, l’expérience la plus romantique est une croisière en soirée. Après le coucher du soleil, les monuments de la ville sont illuminés, ce qui crée un effet spécial, et d’une certaine manière la ville semble plus magique.

Pour une croisière avec dîner, essayez la croisière Bateaux Parisiens Seine Gourmet Dinner & Sightseeing Cruise . Cette luxueuse croisière fluviale part du Port de la Bourdonnais (près de la Tour Eiffel), et les invités ont droit à un repas gastronomique de trois plats.

10. Concerts musicaux à la Sainte-Chapelle

Sainte-Chapelle
Sainte-Chapelle

La Sainte-Chapelle est rarement utilisée pour la messe mais sert souvent de lieu pour des concerts de musique. Écouter une chorale ou un concert de musique classique dans cet espace est une expérience spirituelle inspirante. La Sainte-Chapelle est considérée comme un joyau rare parmi les lieux de culte médiévaux et est certainement l’une des églises les plus exquises de Paris.

Ce chef-d’œuvre de l’architecture gothique rayonnante a été construit de 1242 à 1248 pour le roi Louis IX (Saint Louis) afin d’abriter les précieuses reliques qu’il avait acquises de l’empereur byzantin. L’autel présente une relique de la couronne d’épines.

La chapelle est réputée pour ses vitraux à couper le souffle, qui confèrent au sanctuaire une aura sereine. (Visitez-la le matin et surtout par temps ensoleillé pour apprécier les vitraux dans toute leur splendeur) La chapelle compte 15 vitraux (couvrant 600 mètres carrés) représentant plus de 1 000 scènes de la bible, aussi bien des histoires de l’Ancien Testament que du Nouveau Testament. Les couleurs et la lumière symbolisent la divinité et la Jérusalem céleste.

Utilisée uniquement pour les services religieux en de rares occasions, la Sainte-Chapelle est ouverte au public en tant que musée (billets d’entrée obligatoires). Moyennant un supplément, les audioguides (disponibles en français, anglais, allemand, italien, espagnol et japonais) offrent une heure de commentaires pour aider les visiteurs à apprécier l’art, l’architecture et l’histoire de la Sainte-Chapelle.

Pour ceux qui aiment la musique classique, la Sainte-Chapelle est un lieu magique pour les concerts. Dans l’éclat irisé de ce sanctuaire glorieux, les représentations de musique de chambre baroque, de musique sacrée ou de chants de Noël sont sublimes.

La Sainte-Chapelle est située dans le Palais de la Cité. Pour trouver la chapelle, franchissez la porte en fer du Palais de Justice et traversez la cour intérieure.

Une autre attraction à proximité est la Conciergerie (les touristes peuvent acheter des billets d’entrée combinés).

Adresse : Sainte-Chapelle, 8 Boulevard du Palais, 75001 Paris (Métro : station Cité, Saint-Michel Notre-Dame ou Châtelet)

Saint Chapelle - Floor plan map
Plan de la Sainte-Chapelle (historique)

11. Boulevards animés et cafés légendaires

Bustling Boulevards & Legendary Cafés
Célèbre café de Paris | Roger Salz / photo modifiée

Une visite dans la Ville Lumière n’est pas complète sans passer du temps sur la terrasse du trottoir ou dans l’intérieur animé d’un célèbre café. C’est l’ultime scène d’observation de la population parisienne et une chance d’imaginer les rendez-vous historiques qui ont eu lieu ici.

Pour découvrir les cafés légendaires de Paris, le meilleur endroit pour commencer est le boulevard Saint-Germain-des-Prés dans le 6e arrondissement. Ce large boulevard bordé d’arbres est bordé de boutiques de mode de créateurs, de cafés prestigieux et de brasseries classiques.

Les cafés les plus célèbres sont le Café de Flore (172 Boulevard Saint-Germain-des-Prés), qui était le lieu de rencontre de Jean Paul Sartre et de Simone de Beauvoir, et le café Les Deux Magots (6 Place Saint-Germain-des-Prés), le repaire de Rimbaud, Verlaine, James Joyce, Picasso, Hemingway et d’autres créateurs.

Au Café de Flore et aux Deux Magots, les touristes ont droit à une expérience de café parisien classique, avec des serveurs portant des nœuds papillons. Bien que les serveurs soient réputés pour leur service brusque, leur formalité ajoute à l’ambiance authentique.

Les brasseries du boulevard Montparnasse étaient également fréquentées par des artistes et des écrivains célèbres. Le Dôme à Montparnasse est une institution parisienne (108, boulevard du Montparnasse) qui a attiré des sommités comme Sartre, Simone de Beauvoir et Picasso. Dans sa brillante salle à manger Art déco, le restaurant sert une cuisine gastronomique axée sur les fruits de mer.

Autre brasserie française classique au passé mythique,La Coupole (102 Boulevard Montparnasse) a, depuis les années 1920, été fréquentée par des artistes célèbres tels qu’André Derain, Fernand Léger, Man Ray, Pablo Picasso et Marc Chagall. La Coupole se targue également d’avoir servi Albert Camus et Jean-Paul Sartre.

La Rotonde Montparnasse (105 Boulevard Montparnasse) est un lieu de rencontre pour les peintres et les artistes surréalistes depuis 1911 et attire encore aujourd’hui des cinéastes et des artistes.

12. Jardin du Luxembourg

Luxembourg Gardens
Jardin du Luxembourg

Le Jardin du Luxembourg est le parc le plus connu de Paris après les Tuileries. Le Jardin du Luxembourg a été aménagé au XVIIe siècle, lors de la construction du Palais du Luxembourg, mais c’est l’architecte Jean François Chalgrin qui lui a donné sa forme actuelle au XIXe siècle.

L’élément central de ce parc de 25 hectares est le grand bassin octogonal orné d’une fontaine, qui est flanqué de deux terrasses bordées de statues, de parterres de fleurs bien rangés et d’arbustes parfaitement entretenus. Cette partie du parc est un exemple de style classique français. Face à la fontaine, de nombreuses chaises sont disposées à l’intention des visiteurs.

On y trouve également un jardin à l’anglaise, une roseraie, un rucher, une orangerie et des serres remplies d’orchidées exotiques, ainsi qu’un verger où prospèrent des variétés de pommes anciennes.

Les jardins recèlent des trésors artistiques, comme la pittoresque Fontaine de Médicis du XVIIe siècle, un bassin de fontaine niché sous les arbres en face de la façade est du Palais du Luxembourg, le palais que le roi Henri IV créa pour son épouse Marie de Médicis et qui est aujourd’hui utilisé par l’État français comme siège du Sénat.

À quelques pas de la Fontaine de Médicis se trouve La Terrasse de Madame, un petit café-restaurant dans un cadre charmant. Les clients peuvent dîner à des tables en plein air sous les marronniers feuillus. Au menu, café et croissants pour le petit-déjeuner et plats bistrots pour le déjeuner, tels que steak, croque-monsieur, quiche, poisson grillé, charcuterie et salades. Le menu comprend également des desserts français traditionnels comme les profiteroles et la crème brûlée.

Le parc est l’endroit préféré des habitants pour se détendre et pique-niquer. Les étudiants du Quartier latin peuvent y être vus en train de déguster des sandwichs à la baguette pour le déjeuner ou de se prélasser par une journée ensoleillée. Les activités de loisirs comprennent le basket-ball, le tennis et les échecs.

Les enfants apprécient l’aire de jeux avec une balançoire et les promenades en poney. L’activité la plus populaire pour les plus jeunes visiteurs est de diriger des voiliers miniatures dans la piscine octogonale (les bateaux peuvent être loués à un kiosque près de l’étang).

Pour les enfants francophones, assister à un spectacle de marionnettes au Théâtre des Marionnettes est l’activité préférée. Le Théâtre des Marionnettes est un lieu moderne, situé dans la zone sud-ouest du parc, près des courts de tennis, qui peut accueillir un public de 275 enfants et adultes (ce qui en fait le plus grand théâtre de marionnettes de France).

Adresse : Jardin du Luxembourg, rue de Vaugirard et rue de Médicis, 75006 Paris (Métro : station Luxembourg ou Odéon)

13. Sacré-Coeur et Quartier Montmartre

Sacré-Coeur and Quartier Montmartre
Sacré-Coeur et Quartier Montmartre

Située au point culminant de Paris, telle une décoration ornementale, la basilique du Sacré-Coeur possède une aura particulière. Sa façade en albâtre mêle les styles roman et byzantin, et de loin, elle ressemble à un gâteau de mariage (d’où son surnom).

À l’intérieur de la basilique, la saisissante mosaïque du Christ au cœur enflammé confère au sanctuaire une intensité émotionnelle et spirituelle qui sied à une église créée comme un symbole d’espoir après la guerre franco-prussienne. Le sanctuaire est éclairé par de nombreuses bougies, qui contrastent avec l’espace sombre.

Les visiteurs peuvent passer du temps sur la terrasse pour admirer la vue sur Paris ou monter sur la tour pour une perspective encore plus élevée. L’esplanade qui mène (par un escalier de plus de 200 marches) à l’église du Sacré-Coeur est un lieu de passage populaire et est souvent animée par des musiciens de rue.

Pendant la visite du Sacré-Coeur, il vaut la peine de passer du temps à explorer Montmartre. Village de campagne médiéval annexé par la ville de Paris (18e arrondissement), Montmartre allie le charme d’antan à l’avant-garde. Des rues pavées sinueuses et des escaliers piétonniers mènent à de petites boutiques et à des restaurants locaux, à des galeries d’art qui évoquent le passé bohème du quartier, et à des places tranquilles remplies de cafés en plein air.

À la Belle Époque, le village de Montmartre a commencé à attirer des artistes tels que Toulouse Lautrec et Edgar Degas. L’esprit créatif bohème de Montmartre se retrouve encore ici, notamment autour de la place du Tertre et du Carré Roland Dorgelès.

Le quartier compte plusieurs excellents musées d’art, où les visiteurs peuvent admirer les créations des artistes bohèmes qui résidaient à Montmartre à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. À cette époque, Montmartre était célèbre pour ses cabarets et ses ateliers d’artistes.

Le Musée de Montmartre (12 rue Cortot) occupe des maisons historiques où Auguste Renoir, Raoul Dufy, Suzanne Valadon et d’autres artistes ont vécu et travaillé. Dans les charmants jardins du musée, les visiteurs peuvent prendre un rafraîchissement au Café Renoir, qui dispose d’une agréable terrasse donnant sur un étang de nénuphars.

Pour ceux qui apprécient l’art surréaliste, le musée Dalí Paris (11 rue Poulbot) est à ne pas manquer. Ce musée innovant expose plus de 300 œuvres créées par Salvador Dalí. Les objets exposés sont présentés de manière à révéler les symboles et les motifs utilisés dans ses œuvres.

Adresse : Basilique Sacré-Coeur, 35 Rue du Chevalier-de-la-Barre, 75018 Paris (Métro : Abbesses)

14. Panthéon

Panthéon
Panthéon

Construit comme une église pour rivaliser avec la basilique Saint-Pierre de Rome et la cathédrale Saint-Paul de Londres, le Panthéon est le mausolée national des plus grands citoyens français. En 1756, le roi Louis XV a chargé l’architecte Jacques-Germain Soufflot (1713-80) de construire une nouvelle église sur le site de l’abbaye en ruine de Sainte-Geneviève, et l’église a été achevée en 1790.

L’architecture du Panthéon marque une rupture nette avec le rococo enjoué du style Louis XV et présente au contraire un style néoclassique plus simple et plus sombre. L’inscription sur la façade du Panthéon se lit comme suit :« Aux grands hommes la patrie reconnaissante« , indiquant que le monument était à l’origine dédié exclusivement « aux grands hommes reconnus par leur pays »).

De nombreux hommes célèbres (plus de 70 au total) y sont enterrés, notamment les philosophes Voltaire, Jean-Jacques Rousseau et René Descartes, ainsi que les écrivains Victor Hugo, Alexandre Dumas, Émile Zola et André Malraux.

Plus récemment (depuis 1995), plusieurs des citoyennes françaises les plus estimées ont été enterrées au Panthéon, dont la physicienne Marie Curie, deux fois lauréate du prix Nobel. Cinq autres femmes sont enterrées au Panthéon.

D’avril à octobre (moyennant un droit d’entrée supplémentaire), les visiteurs peuvent monter au dôme du Panthéon, où un balcon à colonnades offre un point de vue sensationnel sur les monuments de la ville. Les panoramas s’étendent de la cathédrale Notre-Dame et du Louvre au premier plan à la tour Eiffel au loin.

Adresse : Panthéon, Place du Panthéon, 75005 Paris (Métro : station Luxembourg)

15. Place de Vosges

Place de Vosges
Place de Vosges

Dans le charmant quartier du Marais, la place des Vosges est la plus ancienne place publique de Paris. Elle est spacieuse et aménagée dans un style harmonieusement uniforme. Cette élégante place a servi de modèle à d’autres places comme la place Vendôme et la place de la Concorde.

La Place des Vosges a été construite entre 1605 et 1612 et était à l’origine appelée Place Royale car elle était remplie de résidences aristocratiques. Typique de l’architecture de la Renaissance, la place présente une forme symétrique agréable avec des maisons uniformes en briques rouges, des détails en pierre et des toits en ardoise en pente.

La place des Vosges offrait un cadre splendide pour les occasions festives du XVIIe siècle, comme les tournois, les réceptions d’État et les mariages à la cour. Elle était également un lieu de prédilection pour les duels, malgré l’interdiction du cardinal Richelieu. La célèbre courtisane du règne de Louis XIII habitait au numéro 11, et la future Madame de Sévigné est née en 1626 au numéro 1 de la place.

La place de Vosges est au cœur du Marais, un quartier historique avec des palais médiévaux et Renaissance. Dans l’un des hôtels particuliers du quartier, l’Hôtel Salé, le Musée National Picasso-Paris (5 rue de Thorigny) séduit les amateurs d’art moderne avec sa collection incroyablement vaste (plus de 5 000 pièces) d’œuvres de Picasso, dont certains de ses chefs-d’œuvre les plus emblématiques.

Le Marais est devenu un quartier branché et compte une importante communauté juive. Pour en savoir plus sur la culture juive en Europe, les touristes peuvent visiter le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme (71 rue du Temple), qui présente les 2 000 ans d’histoire des communautés juives de France, ainsi que des programmes éducatifs sur la culture juive et des expositions d’œuvres d’artistes juifs tels que Chagall et Modigliani.

À proximité, le Jardin Anne Frank est un jardin tranquille et isolé avec un verger. Pour ceux qui recherchent une expérience parisienne raffinée, le Mariage Frères (30 rue du Bourg Tibourg) est l’endroit où aller. Ce salon de thé sert son thé aromatique avec des délices salés et sucrés ; sa boutique attenante vend une large sélection des meilleurs thés de Paris.

De nombreux touristes font la queue pour goûter les authentiques falafels de L’As du Fallafel (34 rue des Rosiers), considéré comme l’un des meilleurs restaurants du Moyen-Orient à Paris. Situé au cœur du quartier juif de Paris, L’As du Fallafel est fermé le Shabbat (vendredi soir et samedi en journée).

À noter également : Le quartier du Marais autour de la rue des Rosiers abrite une communauté juive et est connu sous le nom de » Pletzl » (un mot yiddish qui signifie  » petit carré « ). Ce quartier compte plusieurs restaurants et boulangeries casher. De plus, comme les résidents juifs du Marais célèbrent le sabbat le samedi plutôt que le dimanche, de nombreux propriétaires de magasins gardent leurs boutiques ouvertes le dimanche.

Adresse : Place des Vosges, 75004 Paris (Métro : station Saint-Paul ou Bastille)

16. Place Vendôme

Place Vendome
Place Vendôme

Cette gracieuse place du XVIIe siècle a été conçue par Jules Hardouin-Mansart, l’un des principaux architectes du Grand Siècle (sous le règne de Louis XIV). À l’origine, la place s’appelait Place Louis le Grand et était destinée à accueillir les établissements royaux. Cependant, des difficultés financières ont contraint le roi à vendre les bâtiments à des nobles et à de riches citoyens. Les nouveaux propriétaires ont construit de superbes demeures avec des cours et des jardins.

Le charme de la place Vendôme est d’avoir conservé la cohérence de la conception générale, qui allie l’ostentation royale à la simplicité civique. Après une restauration minutieuse au début des années 90, elle a retrouvé toute sa splendeur.

La place est connue pour ses boutiques de bijoux haut de gamme, notamment Boucheron, Chanel, Van Cleef & Arpels et Cartier. Un autre établissement de luxe est l’hôtel Ritz, qui a été fréquenté par Ernest Hemingway, Scott Fitzgerald et Gertrude Stein.

Coco Chanel a fait du Ritz Paris sa résidence pendant 34 ans ; elle a décoré sa suite dans son style chic caractéristique, avec des canapés rembourrés de velours, des meubles laqués et des miroirs dorés. Le Ritz Paris possède toujours une suite portant le nom de Coco Chanel, qui illustre sa vision du chic parisien.

Au centre de la place Vendôme se dresse un monument d’importance historique, la Colonne de la Grande Armée (qui remplace une statue de Louis XIV enlevée en 1792). Construite entre 1806 et 1810, cette colonne de 42 mètres de haut est dédiée à Napoléon et à sa Grande Armée qui ont combattu héroïquement et victorieusement lors de la bataille d’Austerlitz (en décembre 1805).

La façade de la colonne est constituée de plaques de bronze ornées de 108 frises en bas-relief en spirale (semblables à celles de la colonne Trajan à Rome), qui racontent les événements glorieux de la campagne de Napoléon en 1805.

Adresse : Place Vendôme, 75001 Paris (Métro : station Tuileries ou Opéra)

17. Centre Pompidou

Centre Pompidou
Centre Pompidou

Entre Les Halles et Le Marais se trouve le Centre Pompidou, un centre culturel consacré à l’art moderne. Contrairement aux bâtiments historiques du quartier, le Centre Pompidou présente une architecture moderne choquante, parfois décrite comme un design « inside out » car les détails architecturaux des escaliers et des ascenseurs apparaissent à l’extérieur.

La principale attraction du Centre Pompidou est le Musée national d’art moderne, qui présente une vaste collection (plus de 100 000 pièces) d’art contemporain (créé de 1905 à nos jours).

La collection couvre tous les mouvements de l’art moderne, en commençant par les mouvements post-impressionnistes « Fauves » et « Les Nabis » (André Derain, Raoul Dufy, Henri Matisse, Pierre Bonnard et Marc Chagall) et en poursuivant avec le célèbre mouvement du cubisme (Pablo Picasso, Georges Braque, Fernand Léger et Robert Delaunay).

Les expositions sont présentées de manière thématique. Chaque salle met en lumière une période, une influence artistique ou un mouvement artistique spécifique, comme l’expressionnisme, le constructivisme (Paul Klee et Piet Mondrian), le surréalisme (Salvador Dalí, Max Ernst, René Magritte et André Masson), l’expressionnisme abstrait (Mark Rothko, Nicolas de Staël, Hans Hartung et Serge Poliakoff), l’art informel (Jean Dubuffet), le nouveau réalisme et le pop art (Andy Warhol et Claes Oldenburg).

Plusieurs chefs-d’œuvre de la collection sont à ne pas manquer Avec l’Arc Noir de Vassily Kandinsky, Manège de Cochons de Robert Delaunay, Portrait de la Journaliste Sylvia von Harden d’Otto Dix, Le Cadre de Frida Kahlo, Les Mariés de la Tour Eiffel de Marc Chagall, La Blouse Roumaine d’Henri Matisse, La ville de New York de Piet Mondrian, et Les Loisirs-Hommage à Louis David de Fernand Léger.

Le centre dispose d’une bibliothèque, d’une librairie, d’une boutique de souvenirs et d’un café décontracté. Les connaisseurs dînent dans l’élégant restaurant de style contemporain du Centre Pompidou. Situé au dernier étage du musée, le restaurant Georges est doté de fenêtres allant du sol au plafond et offrant une vue panoramique spectaculaire sur le paysage parisien. Les tables de la terrasse donnent directement sur la cathédrale Notre-Dame, la tour Eiffel et Montmartre.

Adresse : Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris (Métro : station Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet ou Rambuteau)

Site officiel : https://www.centrepompidou.fr/en

18. Hôtel National des Invalides

Les Invalides
Hôtel National des Invalides

Louis XIV a créé l’Hôtel Royal des Invalides à la fin du XVIIe siècle pour accueillir les soldats invalides. Avant l’époque de Louis XIV, les soldats handicapés recevaient des soins médicaux, si tant est qu’ils en recevaient, dans des hôpitaux ou des monastères, mais étaient généralement réduits à la mendicité. Avec l’Hôtel des Invalides, le « Roi Soleil » a fondé le premier foyer pour les hommes devenus invalides en servant dans ses armées.

Le bâtiment a été créé de 1671 à 1676 sous la direction de l’architecte Libéral Bruant et centré sur l’église Saint-Louis-des-Invalides, qui a ensuite été redessinée par l’architecte Jules Hardouin-Mansart en 1706. L’église, connue sous le nom d’Église du Dôme des Invalides, est un bâtiment ecclésiastique exceptionnel de la période classique française.

Aujourd’hui, l’Hôtel National des Invalides abrite toujours un hôpital (Institution Nationale des Invalides) qui fournit des soins médicaux aux anciens combattants handicapés. Le bâtiment abrite également trois musées et deux églises.

Fondé en 1794, le musée de l’Armée présente une importante collection d’équipements et d’uniformes militaires, d’armes, d’estampes et de curiosités provenant de nombreux pays. Le musée couvre l’histoire militaire de la France du 13e siècle (les croisades) au 17e siècle. On y trouve également des souvenirs et des reliques de Napoléon et de généraux célèbres, ainsi que des plans des campagnes françaises.

Le musée de l’Ordre de la Libération rend hommage aux soldats qui ont combattu pour la libération de la France pendant la Seconde Guerre mondiale, de 1940 à 1945. Ce musée informe également les visiteurs sur la déportation des Juifs de France, la Résistance et la vie en France pendant la guerre.

La stratégie militaire du XVIIe siècle prend vie au Musée des Plans-Reliefs. Le musée présente 28 plans en relief détaillés des villes fortifiées (citadelles) de France, datant de 1668 à 1875. Le ministre de la Guerre de Louis XIV (et les ministres suivants) utilisaient ces cartes à des fins de planification militaire.

L’église du Dôme des Invalides, une église néoclassique à dôme doré, a été construite en 1677 comme chapelle royale pour Louis XIV, mais elle est surtout célèbre pour être le site du tombeau de Napoléon, installé ici en 1861 sur ordre du roi Louis-Philippe. Le tombeau impérial se trouve sous une magnifique coupole, qui a été peinte par Charles de la Fosse.

Conçue comme un lieu de culte pour les anciens combattants, l’église Saint-Louis des Invalides (construite vers 1676) est une chapelle de l’église du Dôme des Invalides. Cette chapelle a été construite selon l’étiquette du XVIIe siècle et possède une entrée séparée de l’église du Dôme. L’église Saint-Louis des Invalides est toujours utilisée comme église pour les vétérans de l’armée française.

Adresse : Hôtel National des Invalides, Esplanade des Invalides, 129 Rue de Grenelle, 75007 Paris

Site officiel : http://www.musee-armee.fr/en/english-version.html

19. Palais-Royal

The Palais-Royal
Le Palais-Royal

En face du Musée du Louvre, le Palais-Royal est une retraite bienvenue pour les touristes au milieu de l’agitation du 1er arrondissement de Paris. Cet endroit isolé est une escapade cachée au centre de la ville.

Le Palais-Royal a été créé comme résidence pour le cardinal de Richelieu en 1633, sous le règne de Louis XIII. Richelieu a ensuite légué le palais à la famille royale, et il est devenu la maison d’enfance de Louis XIV.

Exemplaire de l’architecture française classique, le Palais Royal est composé de 60 pavillons entourant une cour et un joli jardin, le Jardin du Palais-Royal. Les visiteurs sont surpris par l’installation de sculptures contemporaines dans la cour et enchantés par le parc luxuriant et ombragé. Cet espace clos et paisible donne l’impression d’être un petit village dans la ville.

Les bâtiments sont reliés par une allée à colonnades et des galeries à arcades (vérandas) remplies de boutiques haut de gamme. On y trouve également quelques cafés chics (avec d’agréables terrasses extérieures) et deux restaurants gastronomiques : le Restaurant du Palais-Royal (une étoile Michelin) et Le Grand Véfour, dont la somptueuse salle à manger (datant de 1784) présente de délicats motifs d’art décoratif.

Le Palais-Royal possède deux théâtres : le Théâtre du Palais-Royal, qui présente des spectacles de théâtre en français, et la Comédie-Française, un théâtre connu sous le nom de« Maison de Molière » pour avoir mis en scène de nombreuses œuvres du célèbre dramaturge. La Comédie-Française a été inaugurée en 1790 et est toujours utilisée pendant la saison théâtrale.

Lieu de promenade privilégié des habitants, le Palais-Royal est ouvert au public tous les jours, gratuitement. Le Centre des monuments nationaux propose des visites guidées pour les groupes.

Adresse : Domaine National du Palais-Royal, 8 Rue Montpensier, 75001 Paris (Métro : station Palais Royal-Musée du Louvre ou Pyramides)

20. Place de la Bastille

Bastille
Colonne de Juillet, Place de la Bastille

Aujourd’hui, seul le nom de cette place rappelle que la célèbre prison d’État connue sous le nom de Bastille, symbole tant détesté du pouvoir absolutiste, se trouvait autrefois ici. Après la prise de la Bastille le 14 juillet 1789, la prison a été entièrement démolie.

Au centre de la place de la Bastille se trouve la Colonne de Juillet, haute de 51 mètres, surmontée d’une gracieuse figure dorée de la Liberté (« Génie de la Liberté« ). Ce monument commémore la Révolution de Juillet de 1830, qui a renversé le roi Charles X et porté au pouvoir Louis-Philippe d’Orléans.

Quatre coqs gaulois et un lion en relief à la base de la colonne symbolisent le peuple libre de France. Un escalier en colimaçon de 283 marches à l’intérieur de la colonne mène à une plate-forme d’observation.

Sur le site de la prison de la Bastille se trouve le nouvel Opéra, l’Opéra Bastille, qui a été inauguré par le président Mitterrand le 13 juillet 1989. Cet immense théâtre moderne peut accueillir 2 745 personnes. La vue sur la scène depuis l’auditorium et l’acoustique sont superbes.

L’Opéra Bastille présente un calendrier d’événements (de février à juillet) qui comprend des représentations d’opéras et de ballets classiques par l’Opéra national de Paris et le Corps de ballet de l’Opéra de Paris.

Les touristes pourront assister à l’un de ces spectacles et explorer ensuite le quartier de la Bastille. Ce quartier branché regorge de boutiques excentriques, de magasins de vêtements branchés, de restaurants élégants et de cafés branchés.

Adresse : Place de la Bastille, 75012 Paris (Métro : Bastille)

Site officiel : https://www.operadeparis.fr/en/visits/opera-bastille

21. Châtelet et Tour Saint-Jacques

Place du Châtelet & Tour Saint-Jacques
Place du Châtelet et Tour Saint-Jacques

La place du Châtelet se trouve en plein centre de Paris, dans le 1er arrondissement, et surplombe la Seine. Sur cette vaste place se trouvent deux célèbres théâtres parisiens. Le Théâtre du Châtelet, qui date du XIXe siècle, présente une grande variété de concerts de musique. Le Théâtre de la Ville, classé monument historique (où Sarah Bernhardt dirigeait autrefois des spectacles), propose un programme varié de spectacles de danse, de musique et de théâtre.

Les environs de la place du Châtelet méritent également d’être explorés. Continuez vers la rue de Rivoli, passez le boulevard de Sébastopol, et promenez-vous dans le petit parc pour trouver la Tour Saint-Jacques. Construite au début du XVIe siècle, cette tour de style gothique flamboyant est tout ce qui reste de l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie (le saint patron des bouchers), l’ancienne église paroissiale de la ville.

La tour Saint-Jacques est également célèbre pour être le lieu où Blaise Pascal réalisa l’une de ses expériences barométriques, qui démontra l’effet de l’altitude sur la hauteur d’une colonne de mercure.

22. La Conciergerie

La Conciergerie
La Conciergerie

Peu importe le nom invitant, cette imposante forteresse médiévale était un lieu de détention tristement célèbre et un palais de justice (de 1793 à 1795) pendant la Révolution française. C’est ici que des prisonniers, dont Marie-Antoinette et Robespierre, ont été enfermés dans des cellules humides en attendant leur sort.

La Conciergerie est un vestige du Palais de la Cité, la résidence royale des rois de France aux 13e et 14e siècles, jusqu’à ce que la résidence soit transférée au Louvre. Pendant la Restauration (retour des Bourbons sur le trône), la Conciergerie n’a plus été utilisée comme prison et la cellule de Marie-Antoinette a été transformée en chapelle commémorative.

La salle des Girondins présente des vestiges du règne sanglant de la Terreur, notamment une lame de guillotine, le règlement de la prison et une copie de la dernière lettre de Marie-Antoinette.

La Salle des Gens d’Armes est une salle gothique voûtée aux proportions impressionnantes. C’est dans cette salle redoutable que les condamnés étaient remis au bourreau.

Pour une vue exceptionnelle de la façade néogothique du bâtiment, placez-vous de l’autre côté de la Seine, sur le quai de la Mégisserie. De cette distance, avec ses trois tours rondes et la Tour de l’Horloge, la forteresse ressemble plus à un château de conte de fées qu’à un pénitencier.

La Conciergerie est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et est ouverte au public en tant que musée. Il est possible d’acheter un billet d’entrée combiné pour la Conciergerie et la Sainte-Chapelle.

Adresse : 2 Boulevard du Palais, 75001 Paris (Métro : station Cité ou Saint-Michel Notre-Dame)

23. Fondation Louis Vuitton

Fondation Louis Vuitton
Fondation Louis Vuitton

Ancien terrain de chasse des rois de France, le parc du Bois de Bologne abrite aujourd’hui un nouveau lieu surprenant. Inaugurée en 2014, la Fondation Louis Vuitton a été commandée par Bernard Arnault, président de la société Louis Vuitton Moët Hennessy. Le musée privé deviendra à terme la propriété de l’État français.

Conçu par Frank Gehry, un architecte américain de renom basé à Los Angeles, ce bâtiment saisissant est un chef-d’œuvre d’architecture ultramoderne. L’extérieur épuré ressemble à un iceberg ou à un énorme navire aux voiles fluides en verre (3 600 panneaux de verre au total créent cet effet spectaculaire). La structure contient plus d’acier que la Tour Eiffel.

Les 3 500 mètres carrés d’espace d’exposition du musée comprennent 11 galeries différentes. Éclairé par la lumière naturelle, l’espace d’exposition est aéré et lumineux, idéal pour mettre en valeur les collections d’art contemporain.

En accord avec le thème moderne du musée, la collection permanente se concentre entièrement sur l’ art du XXe et du XXIe siècle, organisé en quatre catégories différentes : Expressionnisme, Art Contemplatif, Pop Art, et Musique et Son.

La Fondation Louis Vuitton propose un calendrier d’événements et d’expositions temporaires tout au long de l’année. Des événements culturels et des spectacles musicaux sont présentés dans un auditorium de 1 000 places. Les touristes peuvent également prendre une collation ou un repas au restaurant du musée, Le Frank, qui propose un menu créé par un chef étoilé au Michelin.

Les trois terrasses extérieures du toit offrent une vue imprenable sur le Bois de Bologne, le quartier de La Défense et la Tour Eiffel au loin.

Après avoir admiré le paysage, les touristes peuvent explorer les sentiers de promenade et les jardins du Bois de Boulogne. Ce parc de 850 hectares comporte des pistes cyclables et équestres, des aires de pique-nique, un lac pour la navigation de plaisance, des hippodromes, des restaurants et un théâtre de plein air.

Un joyau caché du Bois de Boulogne est le Parc de Bagatelle, qui ravit les visiteurs avec son extravagante roseraie et ses vastes terrains aménagés dans un style anglais romantique. Créé en 1775 pour le Comte d’Artois, le château néoclassique de Bagatelle est ouvert au public lors d’expositions temporaires, et les dimanches et jours fériés pour des visites guidées à 15h. Le château dispose d’une boutique de souvenirs, d’une librairie et d’un restaurant.

Adresse : 8 Avenue du Mahatma Gandhi, 75116 Paris (Métro : Pont de Neuilly ou Avenue Foch)

Site officiel : https://www.fondationlouisvuitton.fr/en.html

24. Parc de La Villette

La Géode IMAX theater
Cinéma IMAX La Géode

D’une superficie de 55 hectares, le Parc de La Villette est le plus grand espace vert aménagé de Paris. Le parc regorge d’attractions, dont des aires de jeux pour enfants et la Cité des Sciences et de l’Industrie.

Le parc abrite également le cinéma IMAX La Géode de 400 places, la salle de concert du Zénith de Paris, la salle de spectacle de la Philharmonie de Paris et le Trabendo, qui propose des concerts de musique rock, rap et hip-hop.

Pendant l’été, les Parisiens (et quelques touristes) aiment assister à des événements culturels au Parc de La Villette. Pendant plusieurs jours à la fin du mois de mai, le festival Villette Sonique attire des foules immenses pour des concerts de musique en plein air. Parmi les autres festivals, citons Jazz à La Villette en septembre et le festival de cinéma en plein air(Cinéma de Plein Air), qui se déroule dans le parc de la mi-juillet à la mi-août.

Les amateurs de jardins apprécieront la variété des jardins à thème du parc, avec des sentiers, des passerelles et les « folies » architecturales rouge vif conçues par Bernard Tschumi. Les abords du canal de l’Ourcq sont agrémentés d’étangs et de fontaines.

Adresse : 211 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris (Métro : Porte de la Villette)

25. Paris Plages

Seine River bank
Bord de Seine

Pendant les journées chaudes et ensoleillées de l’été (du 18 juillet au 30 août), les Parisiens se pressent sur les berges de la Seine pour vivre une expérience de mini-vacances. La ville de Paris met en place des équipements publics dans plusieurs zones, qui sont spécialement conçues pour la détente et les loisirs.

Dans le Parc Rives de Seine, les « lieux de villégiature » se trouvent du Pont Alexandre III au Pont de Solferino sur la rive gauche et du Pont Neuf au Pont de Sully sur la rive droite. Dans ces zones, les pelouses des quais sont transformées en petites stations balnéaires, avec chaises longues, parasols et palmiers.

Des serviettes de plage et des jouets pour enfants sont également disponibles. Les possibilités de loisirs comprennent un baby-foot et des jeux de mini-golf pour les enfants. Il y a également une sélection de livres que les visiteurs peuvent emprunter.

Une autre station de « plage » le long de la Seine se trouve au Bassin de La Villette (situé entre le Quai de la Loire et le Quai de la Seine). Cette zone de canal bien aménagée dispose de toilettes à quai, de vestiaires, de douches, de snack-bars et de stands de glaces.

Le canal du Bassin de La Villette dispose de trois piscines avec des maîtres-nageurs au Quai de la Seine (ouvertes de mi-juillet à août). Les activités sportives sur le canal comprennent le canoë, la pétanque et la tyrolienne.

26. Cimetière du Père Lachaise

Père Lachaise Cemetery
Cimetière du Père Lachaise

À l’écart des zones les plus touristiques du centre de Paris, dans le 20e arrondissement, le cimetière du Père Lachaise est le cimetière le plus célèbre et le plus visité de la ville. Cet espace de 44 hectares est le lieu de repos final de nombreux hommes et femmes célèbres, dont Honoré de Balzac, Frédéric Chopin, Edith Piaf, Oscar Wilde et Jim Morrison.

Certains des tombeaux et des tombes des personnalités les plus admirées font l’objet d’un véritable culte, les visiteurs y déposant quotidiennement des fleurs et des hommages.

Adresse Cimetière du Père Lachaise, 21 Boulevard de Ménilmontant, 75020 Paris (Métro : station Père Lachaise ou Philippe Auguste)

27. Parc des Buttes-Chaumont

Parc des Buttes-Chaumont
Parc des Buttes-Chaumont

Petite oasis de nature paisible et très appréciée des habitants, le parc des Buttes-Chaumont n’a rien à voir avec les jardins formels sobres de Paris. Ce parc de 25 hectares situé au sommet d’une colline donne l’impression d’un paysage pastoral indompté, contrairement aux jardins français formels de Paris, avec leurs rangées ordonnées de parterres de fleurs et leurs arbres têtards.

Des grottes, des cascades et un lac artificiel ajoutent à l’esthétique romantique. De grands arbres ombragés et de vastes zones herbeuses invitent les visiteurs à tirer une couverture et à se détendre. Certaines zones du parc offrent des vues panoramiques sur la ville.

Pour les Parisiens, ce parc est un lieu de prédilection pour pique-niquer et se prélasser au soleil par temps chaud. Le convivial café Rosa Bonheur sert une cuisine méditerranéenne sur une terrasse extérieure. Le Rosa Bonheur est également connu pour ses animations musicales et ses soirées dansantes.

Pour ceux qui recherchent une expérience culinaire relaxante, Le Pavillon du Lac vous séduira par son cadre idyllique. Ce restaurant français traditionnel occupe un pavillon du XIXe siècle avec de grandes fenêtres et un patio de jardin donnant sur le lac.

Adresse : Parc des Buttes-Chaumont, 1 Rue Botzaris, 75019 Paris

28. Grande Arche de La Défense

Grand Arche of La Défense
Grande Arche de la Défense

Dans l’ouest de Paris, au bout de l’avenue Charles-de-Gaulle, se trouve un ensemble de tours d’habitation développées depuis le milieu des années 1960. Le quartier s’appelle La Défense, ce qui rappelle la résistance acharnée des forces françaises dans cette zone pendant la guerre franco-prussienne de 1870-1871.

Aujourd’hui, ce quartier est considéré comme annonçant l’entrée de Paris dans le XXIe siècle. Conçue par Johan Otto von Spreckelsen, la Grande Arche fait forte impression. Cet immense arc de triomphe rectangulaire de 110 mètres de haut est revêtu de marbre blanc de Carrare.

Le monument a été inauguré en 1989 à l’occasion du bicentenaire de la Révolution française. Cette structure contemporaine symbolise la valeur nationale française de fraternité. L’arc s’appelait à l’origine« La Grande Arche de la Fraternité« .

Adresse : La Grande Arche, 1 Parvis de la Défense, 92040 Paris (Métro : La Défense)

Où se loger à Paris : Les meilleurs quartiers et hôtels

De nombreux hôtels de luxe se trouvent sur les boulevards près du Louvre et des Champs-Élysées, dans un quartier du 8e arrondissement appelé le« Triangle d’Or » en raison de ses boutiques de mode et de ses restaurants gastronomiques haut de gamme. Les touristes apprécient la Rive Gauche pour sa situation centrale et son ambiance animée. Montmartre est plus éloigné de la plupart des attractions touristiques, mais son charme d’antan et ses excellents musées d’art font de ce quartier un endroit charmant où séjourner. Voici quelques hôtels très bien notés dans ces quartiers de Paris :

Hôtels de luxe :

  • Dans le 8e arrondissement à la mode, près des Jardins des Champs-Élysées, se trouve le cinq étoiles Le Bristol Paris. Cet hôtel légendaire incarne l’élégance parisienne avec ses chambres somptueuses dotées d’un mobilier Louis XV ou Louis XVI et de draps faits sur mesure. Les clients profitent du jardin de la cour, du spa, de la piscine sur le toit et de la possibilité de dîner dans l’un des cinq restaurants, dont un établissement gastronomique réputé avec trois étoiles Michelin.
  • La Réserve Paris – Hotel and Spa est un autre hébergement ultra-luxueux situé dans le 8ème arrondissement, près des Champs-Élysées. Cet hôtel cinq étoiles occupe un palace du XIXe siècle décoré dans un style classique, tout en ayant l’ambiance intime d’une maison privée. Les clients apprécient les équipements haut de gamme : spa, centre de remise en forme, piscine intérieure, et trois restaurants dont une salle à manger avec deux étoiles Michelin.
  • Les superbes intérieurs Art Déco de l’hôtel Four Seasons George V, situé dans le 8ème arrondissement, créent une atmosphère accueillante. Cet opulent hôtel cinq étoiles occupe un bâtiment emblématique datant de 1928 et a été magnifiquement entretenu. Les clients sont choyés par les équipements de l’hôtel : un spa haut de gamme, une piscine, un service de thé l’après-midi dans un salon élégant, et trois options de restauration fine. Le restaurant gastronomique de l’hôtel possède trois étoiles Michelin.
  • L’Hôtel Plaza Athénée se trouve sur l’avenue Montaigne, un boulevard prestigieux qui est synonyme de mode parisienne car il est bordé de boutiques de haute couture. Installé dans un majestueux immeuble haussmannien à proximité du Théâtre des Champs-Élysées, cet hôtel cinq étoiles propose des chambres luxueuses dotées d’un mobilier Art déco. Les commodités comprennent un spa géré par l’Institut Dior, et cinq options de restauration, dont un restaurant dans la cour du jardin.

Hôtels de catégorie moyenne

  • Dans le Quartier Latin, à quelques pas du Panthéon, l’Hôtel Résidence Henri IV, impeccablement entretenu, dégage un charme parisien à l’ancienne avec sa décoration intérieure traditionnelle et ses balcons donnant sur la rue. Les chambres spacieuses sont dotées de télévisions à écran plat, de kitchenettes et de salles de bains modernes. Cet hôtel trois étoiles dispose d’un hammam et propose des soins de spa. Le petit déjeuner comprend des produits artisanaux et biologiques.
  • Le Relais Christine vous séduira par son cadre paisible et son ambiance chaleureuse, qui lui donne l’impression d’être une maison de famille. Caché dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, cet hôtel cinq étoiles est entouré de cafés, de bistrots et de restaurants et se trouve à quelques minutes de marche de Notre-Dame, du Louvre et du musée d’Orsay. Les chambres exquisément décorées offrent des vues sur le jardin, la cour ou la rue et disposent de machines à café Nespresso.
  • Idéalement situé à proximité des légendaires cafés du boulevard Saint-Germain et à quelques pas du Jardin du Luxembourg, le petit hôtel de charme Rive Gauche Saint Germain des Prés occupe un bâtiment du XVIIIe siècle dans une ancienne rue où Molière avait une résidence. La suite de l’hôtel dispose d’un salon dont les fenêtres donnent sur la cathédrale Notre-Dame. Un petit déjeuner français traditionnel composé de croissants, de café au lait et de jus d’orange fraîchement pressé est disponible.
  • Le charmant Relais Médicis est niché dans une rue tranquille près des jardins du Luxembourg. Cet hôtel quatre étoiles est un refuge bienvenu loin des rues animées du quartier de Saint-Germain. Les chambres sont décorées dans un style traditionnel français et ont été modernisées avec des équipements modernes. Le petit déjeuner est servi dans un joli salon et comprend des croissants provenant d’une boulangerie de quartier de premier ordre.

Hôtels économiques :

  • Le Legend Hotel by Elegancia est idéalement situé dans le quartier Montparnasse du 6e arrondissement (Rive Gauche) et à environ 10 minutes de marche du jardin du Luxembourg. Cet hôtel de caractère confortable dispose de chambres chics de style contemporain. L’hôtel propose une réception ouverte 24 heures sur 24 et des services de conciergerie.
  • Dans le Quartier Latin (Rive Gauche), près du Panthéon, l’Hôtel Diana, établissement familial, propose des chambres modernes et élégantes avec des salles de bains rénovées et des vues sur la cour ou la ville. Compte tenu de son emplacement central et de sa réception ouverte 24 heures sur 24, cet hôtel offre un excellent rapport qualité-prix. Un petit déjeuner buffet de style continental est disponible pour un prix modique.
  • Montmartre est considéré comme le quartier le plus enchanteur de Paris, bien que les principales attractions touristiques soient accessibles en métro. L’Hôtel Le Relais Montmartre se trouve à quelques pas de la station de métro, au cœur des rues étroites et sinueuses du quartier. Cet hôtel quatre étoiles abordable dispose de chambres pittoresques au décor d’inspiration vintage. L’hôtel propose un généreux petit-déjeuner buffet comprenant des croissants, des yaourts, de la charcuterie, du fromage et des fruits.

Conseils et visites : Comment tirer le meilleur parti de votre visite à Paris

Visites guidées :

  • Un excellent moyen de voir de nombreuses attractions de Paris en une seule journée, le Paris Sightseeing Tour couvre les points forts de la ville en naviguant sur la Seine. Cette excursion d’une journée en bateau avec embarquement et débarquement comprend un arrêt à la Tour Eiffel, un déjeuner dans un restaurant au premier niveau et une visite guidée du Musée du Louvre.

Visite flexible:

  • Pour ceux qui préfèrent explorer à leur propre rythme, le tour de Paris en bus Hop-on Hop-off est un bon choix. L’itinéraire touristique personnalisable comprend des commentaires à bord sur les points d’intérêt et permet aux touristes de descendre à diverses attractions, comme l’Arc de Triomphe, la Place de la Concorde, les Champs-Élysées et la Place Vendôme. Un billet d’entrée « skip-the-line » pour le Musée du Louvre est inclus.

Visitez les champs de bataille de Normandie

  • Les amateurs d’histoire voudront voir les célèbres champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale, à environ trois heures de route de Paris. Une excellente excursion d’une journée est le circuit des plages du débarquement en Normandie. Accompagnés d’un guide compétent, les touristes verront les plages d’Omaha et de Juno, ainsi que le cimetière américain. L’excursion comprend une visite du Mémorial de Caen (musée) et un déjeuner à trois plats en option.

Sites incontournables en dehors de Paris:

  • Une autre excursion populaire au départ de Paris est l’excursion d’une journée à Versailles et Giverny. Cette excursion d’une journée entière permet de découvrir les jardins de Giverny, que Monet a représentés dans de nombreux tableaux, et le château de Versailles, l’extravagant palais de Louis XIV. L’excursion comprend un déjeuner de trois plats au restaurant du Moulin de Fourges, situé au bord de la rivière, dans un moulin du XVIIIe siècle inspiré du hameau de Marie-Antoinette à Versailles.

Autres articles connexes sur PlanetWare.com

imageExcursions faciles d’une journée à Paris : Il existe de nombreux endroits merveilleux à visiter à proximité de Paris. Juste à l’extérieur de l’agglomération parisienne se trouve un paysage rural tranquille, riche en trésors culturels : charmants petits villages, châteaux historiques, splendides églises et intéressantes villes médiévales. Une destination incontournable est le Château de Versailles, le palais du XVIIe siècle de Louis XIV (le « Roi Soleil »).

Pour ceux qui préfèrent la ville à la campagne, plusieurs destinations intéressantes ne sont qu’à une ou deux heures de train : l’élégante et cultivée ville de Lille (une heure en TGV) avec son caractère flamand distinct, la charmante ville d’Amiens (environ une heure et 30 minutes en train), et Lyon (deux heures en TGV) connue comme le cœur gastronomique de la France.

Adorée par les touristes pour son ambiance médiévale parfaitement préservée, ses canaux pittoresques et ses boutiques de chocolat alléchantes, la ville de Bruges (deux heures et demie de train) est facile à visiter, même si le train traverse la frontière belge.

imageSites historiques en Normandie : La région pittoresque de la Normandie séduit les visiteurs par sa beauté naturelle et son histoire fascinante. Le long de son littoral spectaculaire se trouvent les plages du débarquement de la Seconde Guerre mondiale, et à proximité se trouvent des cimetières militaires et des musées commémoratifs. L’une des principales attractions de France et le site le plus visité de Normandie est le Mont Saint-Michel, un lieu de pèlerinage médiéval classé par l’UNESCO et doté d’une sublime abbatiale du XIIe siècle. Les touristes apprécieront également de découvrir la ville historique de Rouen, avec sa merveilleuse cathédrale, ses belles maisons à colombages et ses nombreuses églises gothiques.

imageDe superbes châteaux et des paysages bucoliques : Le paysage féerique de la vallée de la Loire abrite les plus magnifiques châteaux Renaissance de France. Avec un environnement naturel luxuriant de forêts et de rivières, cette région enchanteresse est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. La région de Bretagne, d’une beauté naturelle, possède un littoral sauvage et accidenté, avec de nombreux villages de pêcheurs idylliques et une campagne préservée avec des châteaux médiévaux. La région de Bourgogne est parsemée de villes historiques comme Dijon, de villages pittoresques, d’anciennes abbayes et d’églises romanes.

paysdefrance

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.